Généralités

    Quel est l’état du projet?

    Le projet du pré Tunney évolue. Le plan directeur a été approuvé en 2014. Depuis lors, une analyse détaillée de l’exécution du plan a été effectuée. De plus, en 2019, SPAC a commencé à collaborer au réaménagement du site avec la Société immobilière du Canada.

    SPAC a analysé l’incidence de changements dans l’utilisation des locaux à bureaux fédéraux dans un monde postpandémie, ce qui pourrait entraîner une modification dans la superficie des bureaux au pré Tunney, comparativement à ce qui avait d’abord été décrit dans le plan directeur.

    En outre, le plan officiel de la Ville a introduit de nouvelles politiques qu’il nous faut examiner, ainsi que des initiatives stratégiques fédérales, telles que la Stratégie pour un gouvernement vert et la Stratégie fédérale de développement durable qui se penche sur la durabilité et sur la résilience climatique. 

    Bien des décisions restent à prendre avant que nous n’ayons une feuille de route sur la façon d’exécuter le projet. Nous espérons terminer notre analyse en 2022.

    Quelle est la vision pour le pré Tunney? 

    À long terme, le pré Tunney passera d’un pôle d’emploi à usage unique à une collectivité dynamique, axée sur le transport en commun et durable, à usage mixte, intégrée aux quartiers environnants, tout en maintenant une forte présence fédérale.  Il sera bâti sur une base de durabilité et d’accessibilité, et sur une infrastructure moderne. 

    Cette vision, de même que les principes directeurs pour l’aménagement sont décrits dans le Plan directeur primé du pré Tunney approuvé par la Commission de la capitale nationale et intégré aux documents de planification de la Ville. 

    Pourquoi SPAC collabore-t-il avec la Société immobilière du Canada à ce projet? 

    La Société immobilière du Canada est une société d’État fédérale autofinancée qui se spécialise en aménagement immobilier, dont l’objectif est de procurer les meilleurs avantages possibles aux collectivités canadiennes et au gouvernement du Canada.

    Cette collaboration tire parti des forces de chaque organisation afin de livrer un plan directeur qui avantagera les Canadiens et le gouvernement du Canada. 

    Le résultat sera une collectivité à usage mixte, dynamique et axée sur les transports en commun.  

    La pandémie a-t-elle eu une incidence sur ce projet?

    Oui. La pandémie a incité l’équipe à prendre du recul pour réévaluer ses besoins en locaux à bureaux dans le contexte postpandémie en évolution.

    Ces efforts se poursuivent et permettront de savoir combien de terrains SPAC conservera pour ses besoins en bureaux fédéraux. 

    A-t-on tenu compte des considérations patrimoniales?

    La nouvelle vision pour le pré Tunney comprend la reconnaissance du patrimoine autochtone du site, du plan Gréber et des réalisations importantes des ministères fédéraux qui ont occupé le site au fil de son histoire, y compris Santé Canada et le Bureau fédéral de la statistique (maintenant Statistique Canada). Un plan de conservation du patrimoine sera préparé afin de conserver et de commémorer l’histoire du site. 

    Quand ce projet sera-t-il terminé?

    Le réaménagement du pré Tunney est une entreprise à long terme. Reportez-vous aux échéances du projet pour en savoir plus sur les plans à court terme. 

    Que prévoit-on pour les transports et le stationnement au pré Tunney?

    L’un de nos principes directeurs est que le pré Tunney soit un aménagement connecté et axé sur les transports en commun, qui encourage les employés, les résidents et les visiteurs à utiliser les transports en commun ou les transports actifs pour se déplacer à destination, en provenance et autour du site. 

    Les modes de transport recommandés au pré Tunney se diviseraient comme suit : 70 % des déplacements à pied, à bicyclette et en transport en commun, et 30 % en véhicule automobile. Nous mettrons à profit l’infrastructure de transport en commun, y compris le système de train léger sur rail, et nous façonnerons notre stratégie en matière de stationnement afin qu’elle soit plus souple en ce qui concerne les futurs modèles de travail, en vue d’optimiser l’utilisation du stationnement et de tenir compte de l’impact du nouvel aménagement sur le stationnement dans les rues locales et avoisinantes.

    Nous allons créer des rues complètes offrant des voies pédestres et cyclables sécuritaires, tout en nous assurant que le public puisse disposer de stationnement dans la rue afin d’en favoriser l’utilisation commerciale et communautaire. Nous allons nous assurer que du stationnement soit prévu dans les immeubles ou conçu pour ne pas être visible de la rue. 

    Plan directeur

    Le plan directeur du pré Tunney a été approuvé en 2014. Pourquoi sa mise en œuvre prend-elle tant de temps? 

    Le plan directeur sert de feuille de route générale sur la façon de réaménager le pré Tunney à long terme. Il nécessite une analyse considérable avant d’être mis à exécution. 

    Depuis 2014, SPAC a entrepris une analyse détaillée du site – examinant des éléments comme le patrimoine, les exigences en matière de transport et d’infrastructure, la durabilité, la connectivité, l’accessibilité et de nombreux autres facteurs qui font le dynamisme d’une collectivité. Les principales études sont accessibles dans la bibliothèque de documents

    Dernièrement, la pandémie mondiale a donné l’occasion au gouvernement fédéral de réévaluer ses besoins dans un environnement de travail postpandémie qui évolue, en vue de soutenir sa fonction publique hautement performante. 

    Outre les réalités de la pandémie, l’équipe tient également compte d’autres développements récents, tels que la Stratégie pour un gouvernement vert du gouvernement du Canada, la réconciliation avec les peuples autochtones et le nouveau plan officiel de la Ville d’Ottawa. 

    Le plan directeur du pré Tunney a-t-il changé depuis 2014?

    Le plan directeur et les principes directeurs pour le réaménagement du pré Tunney n’ont pas changé, et ils continueront d’éclairer les décisions sur la façon de faire progresser le projet. 

    Logement

    Le site comportera-t-il des logements abordables? 

    Oui, le site offrira des logements abordables. De par le travail qu’elle a accompli à l’échelle du pays, la Société immobilière du Canada a fourni plus de 2 000 logements abordables, et le pré Tunney ne fera pas exception.  

    D’autres études détermineront la stratégie à adopter en matière de logements abordables au pré Tunney, y compris en ce qui concerne le nombre et le type de logements. Nous collaborerons étroitement avec la Ville d’Ottawa et avec l’Initiative des terrains fédéraux, par l’intermédiaire de la Société canadienne d'hypothèques et de logement.

    Durabilité

    Le réaménagement sera-t-il durable?

    Oui. En tant que gestionnaires du pré Tunney, le gouvernement fédéral et la Société immobilière du Canada ont l’occasion de réaménager le site pour en faire une vitrine en matière de durabilité au pays. 

    Depuis l’élaboration du plan directeur, un cadre de référence a été établi afin de fournir des objectifs clairs pour la durabilité environnementale, sociale et économique de l’aménagement.  

    Ils seront atteints d’un certain nombre de façons, dont la mise en œuvre :

    • d’un cadre de durabilité complet qui adopte une approche globale pour la création et le maintien d’une collectivité saine;
    • de systèmes de chauffage et de climatisation à faible émission de carbone (et éventuellement neutres en carbone) pour les bâtiments fédéraux sur le site grâce au Programme d’acquisition de services énergétiques (PASE) du gouvernement du Canada;
    • de pratiques exemplaires de conception des aménagements axés sur le transport en commun, y compris des limites de stationnement et des aires pour le transport actif.


    Y a-t-il des plans pour ajouter des espaces verts sur ce site? 

    Oui. Le plan directeur du pré Tunney prévoit des parcs et des espaces ouverts qui favorisent un mode de vie actif. 

    Construction

    Les travaux ont-ils commencé au pré Tunney? Il semble y avoir de la construction sur le site.

    Un projet est en cours sur le site qui, bien qu’il ne soit pas directement lié au plan directeur, cadre bien avec la vision globale pour le site. 

    Les travaux de construction en cours font partie du Programme d’acquisition de services énergétiques (PASE), un projet visant à créer des économies d’énergie et qui réduit l’empreinte carbone du gouvernement fédéral. 

    SPAC modernise actuellement les centrales énergétiques qui assurent le chauffage de 80 immeubles et le refroidissement de 67 autres dans la région de la capitale nationale, dont ceux du pré Tunney. Cela fait partie de la stratégie globale du gouvernement du Canada en vue de rendre ses activités plus écologiques et de respecter ses engagements en matière de changements climatiques. Visitez notre page PASE pour en savoir plus. 

    De plus, certains immeubles ont également été démolis, y compris à l’intersection de la promenade Columbine et de l’avenue Parkdale. Ces immeubles ont été détruits parce qu’ils se détérioraient. 

    Au printemps 2022, deux autres immeubles du boulevard Tunney et de la promenade Yarrow seront détruits. 

    Mobilisation

    Quand commencerez-vous à communiquer avec le public au sujet de vos plans de mise en œuvre? 

    Au cours des prochains mois, la collectivité sera invitée à participer à l’élaboration des valeurs pour la collectivité qui complèteront les principes directeurs du plan directeur existantLe public est invité à s’inscrire à l’un des deux ateliers virtuels des 25 et 26 mai. 

    Les personnes qui ne peuvent pas participer aux ateliers auront la possibilité de donner leur avis au moyen d’un questionnaire en ligne du 26 mai au 12 juin. Consultez ce site Web régulièrement pour plus de renseignements.  

    À partir de juin, les organisations communautaires et les personnes qui représentent les intérêts de la collectivité seront invitées à poser leur candidature pour faire partie d’un nouveau groupe des perspectives communautaires, dont le rôle sera de veiller à ce qu’une variété d’intérêts et de perspectives soient pris en compte tout au long des nombreuses phases du réaménagement des îlots non fédéraux pré Tunney. Consultez régulièrement cette page pour obtenir des renseignements sur les modalités de candidature. 

    SPAC a communiqué avec le public et d’autres parties prenantes en 2013 et en 2014 lors de l’élaboration du plan directeur, sur des questions comme les options d’aménagement et la hauteur des immeubles. Ces communications ont également donné des renseignements à propos des principes directeurs, ainsi que sur les lignes directrices concernant l’aménagement urbain du site.

    Tout dernièrement, SPAC et la Société immobilière du Canada ont rencontré des associations communautaires avoisinantes pour faire le point au sujet des activités sur le site et de la stratégie adoptée afin de concrétiser la vision pour le pré Tunney. Vous pouvez consulter le bulletin de juillet 2021 et les présentations de décembre 2021 dans la bibliothèque de documents

    À mesure que l’équipe peaufinera ses hypothèses et intégrera de nouvelles réalités à son plan de projet, dont les échéances pour les diverses phases d’aménagement, nous continuerons à communiquer ces renseignements et recueillirons d’autres commentaires à propos des aspects particuliers de l’aménagement. 

    L’engagement sera continu tout au long de la planification et de l’aménagement du pré Tunney. 

    Consultez régulièrement ce site pour en savoir plus sur les futures occasions de fournir des commentaires. Nous vous invitons aussi à vous abonner pour être parmi les premiers à prendre connaissance des mises à jour et des occasions de commenter. 

    La Société immobilière du Canada et SPAC communiquent-ils avec les peuples autochtones au sujet de ce projet?

    Oui, nous communiquons avec les communautés autochtones au sujet de la mise en œuvre du plan directeur, en appui à l’engagement du gouvernement à l’égard de la réconciliation avec les Premières Nations. Toute cession éventuelle nécessitera également que SPAC consulte diverses communautés et organisations autochtones.

    Quelles autres parties prenantes sont impliquées dans le processus? 

    SPAC et la Société immobilière du Canada collaborent notamment avec les locataires fédéraux du pré Tunney, dont Santé Canada, gardien de quatre immeubles du site, la Commission de la capitale nationale en tant qu’autorité approbatrice fédérale, la Ville d’Ottawa et les services publics, ainsi qu’avec les associations communautaires avoisinantes et la zone d’amélioration commerciale locale, entre autres.